Portail WG » Wiki » Stratégie temps réel » Star Wars GB

   
 

Planètes

La galaxie, vaste ensemble de systèmes, de soleils et de planètes, est loin d'être entièrement cartographiée. L'Ancienne République, la Fédération du Commerce, l'Empire et la Nouvelle République ont, à un moment ou à un autre, occupé un grand nombre de ses mondes. Quoique différents les uns des autres, ceux-ci sont tous, à des degrés divers, liés aux conquêtes et aux luttes pour la liberté qui ont marqué l'histoire de la galaxie.

Alaris Prime

Alaris Prime se situe sur le bras extérieur du système de Kashyyyk. Cette petite lune, qui, dissimulée par une géante gazeuse, est passée inaperçue pendant des milliers d'années, n'a pas connu de développement. Alaris se caractérise par un climat tempéré, de vastes océans, d'épaisses forêts et d'occasionnels bosquets de wroshyr. 

Les Wookies expliquent par de nombreuses légendes comment ces arbres gigantesques, originaires de Kashyyyk, franchirent l'immensité du vide sidéral pour s'implanter sur Alaris. Mais aucune théorie scientifique n'a été établie à ce sujet.

Alaris Prime fut découverte par des explorateurs wookies, qui sollicitèrent l'accord du Sénat Galactique pour y créer une colonie. La République, soucieuse d'empêcher les conflits territoriaux, ne dispense ce genre d'autorisations qu'avec lenteur et parcimonie. Après vingt ans de délibération, Alaris Prime, planète riche en ressources et apte à assurer la survie de nombreuses espèces, fut finalement attribuée aux Wookies.

La Fédération du Commerce manifesta de l'intérêt pour la petite lune, envisageant d'en faire une importante étape sur la route de Kashyyyk et de Bimmissari, voire de Kessel. Les Wookies, colons en titre, défendirent leur droit et leur territoire, appuyés par deux Jedi envoyés de Coruscant.

Bespin

Bespin est une planète géante (118 000 kilomètres de diamètre), située tout à fait sur la frange du système éponyme. Mais il est fréquent que l'on désigne également sous ce nom la Cité des Nuages. La planète se compose d'une superposition d'atmosphères gazeuses, dont seule une mince couche peut servir d'habitat à des créatures organiques. L'évolution des espèces indigènes s'est limitée à les adapter au mieux à leur atmosphère raréfiée, dans laquelle elles volent ou flottent comme dans un immense océan. Des animaux sauvages, comme les velkers, armés de dents pointues, s'alimentent à l'aide d'énormes ballons gazeux, appelés beldons. On suppose que ces derniers produisent, par une fonction métabolique, le tibanna, gaz précieux car indispensable à l'édification de colonies minières flottantes telles que la Cité des Nuages.

Les cités flottantes, soutenues en suspens par des répulseurs, sont aussi difficiles à construire qu'à conserver en état. Mais l'intérêt des gisements de tibanna justifie amplement ces efforts aux yeux des compagnies minières. La première de ces colonies, baptisée Tibannopolis et aujourd'hui désertée, tombe en ruines à quelques kilomètres de la Cité des Nuages. Elle demeure un paradis pour les prospecteurs indépendants et les contrebandiers. La Cité des Nuages, en revanche, est une ville minière florissante. Ses niveaux supérieurs abondent en casinos et en hôtels de luxe, tandis que ses bas quartiers sont réservés à une population ouvrière, confinée dans des logements exigus. La main d'oeuvre se compose, pour l'essentiel, d'Ugnaughts, originaires de Gentes, planète voisine. La ville est gouvernée par un Baron Administrateur, fonction actuellement occupée par Lando Calrissian. Celui-ci reçut la colonie de son prédécesseur, Raynor, à l'issue d'une partie de sabacc - qu'il gagna non sans l'aide de Lobot, doté d'un implant cybernétique qui en décuplait les capacités intellectuelles. Lobot, qui cherchait à libérer la cité de l'autorité draconienne du Baron Raynor, trouva un ami et un allié digne de confiance en la personne de Calrissian.

Plus tard, Dark Vador, cherchant à capturer Luke Skywalker, décida de lui tendre un piège dans la Cité des Nuages. Calrissian, d'abord contraint de trahir ses amis, Yan Solo et Chewbacca, fit ensuite appel à Lobot et à la garde de la cité pour libérer les Rebelles. Mais, peu après, l'Empire s'emparait de la Cité des Nuages et y installait une garnison.

Endor, lune forestière

Située dans le lointain système du même nom, au sein du secteur de Moddell, Endor est une géante gazeuse possédant neuf satellites, dont le plus vaste porte les noms de Lune Sanctuaire ou, plus simplement, Endor. Cette lune est couverte d'une végétation luxuriante, entrecoupée de prairies, de mers de superficie modeste, de lacs isolés et de chaînes de montagnes. Son climat est tempéré et humide ; ses calottes glaciaires y régulent le niveau des eaux. 

Les voyageurs ne pénètrent que rarement le système d'Endor, car l'énorme planète gazeuse exerce de complexes forces de gravités sur les itinéraires sillonnant l'hyperespace. De plus, la cartographie limitée existant sur cette région n'apporte que des renseignements trop maigres pour une navigation fiable. En raison de l'éloignement du système d'Endor, l'Empire choisit d'y placer sa seconde Etoile Noire. Pour assurer la défense de la station de combat en cours de construction, les ingénieurs Impériaux installèrent un générateur de bouclier sur la Lune Sanctuaire. Dans l'intention de prendre l'Alliance au piège dans le secteur d'Endor, l'Empereur permit que des informations concernant l'Etoile Noire parviennent aux Rebelles. Quand les Rebelles arrivèrent sur la planète pour saboter le générateur, ils tombèrent dans une embuscade tendue par une garnison de stormtroopers d'élite. Par chance, les plans Impériaux échouèrent grâce à l'intervention d'une espèce locale, les Ewoks. L'Empire, qui les considérait jusque alors comme "inoffensifs", ne s'attendait pas à affronter ces petits guerriers à l'épaisse fourrure. Les Ewoks contribuèrent à la libération du détachement Rebelle mené par Yan Solo et par la princesse Leia, qui purent alors désactiver le générateur de bouclier. Celui-ci neutralisé, Lando Calrissian et Wedge Antilles attaquèrent l'Etoile Noire et la détruisirent, marquant ainsi la fin de la Guerre Civile et le retour de la paix dans la galaxie.

A titre anecdotique, précisons que la princesse Leia, revenue sur les lieux des années plus tard, allait ressentir l'impression glaciale que laissait encore le côté obscur de l'Empereur défunt, encerclant la planète d'une orbite spectrale.

Hanoon

Hanoon, astéroïde dénudé et autrefois appelé Geddes, est aujourd'hui occupé par plusieurs bases stratégiques, destinées à accroître la présence Impériale dans le système de Both. Il fait partie d'un amas de rochers captif du champ gravitationnel de Krant. Riche en ressources minérales, Hanoon abrita diverses exploitations minières avant que l'Empire ne s'y installe. Au cours de l'éphémère libération de Krant, l'astéroïde fut également le théâtre de combats entre les forces Rebelles et Impériales.

Hanoon est un monde en pleine transition. Comme la plupart des planètes terraformées, les formes de vie sur Hanoon ont été introduites : la flore et la faune proviennent d'autres planètes. Ses strates rocheuses contiennent une abondance de précieux minéraux. Hanoon est promise à un bel avenir.

Un Jedi aurait perdu la vie sur Hanoon en détruisant le Vor'Na'Tu, mais il ne s'agit que d'une rumeur. On ignore comment ce chevalier, dont le nom reste inconnu, aurait survécu à l'anéantissement de l'ordre Jedi par l'Empereur. On n'explique pas non plus sa présence sur cet astéroïde désolé, en possession d'une arme d'une telle puissance.

Hoth

Hoth est la sixième planète du système du même nom, situé dans le couloir d'Ison, aux confins de l'espace civilisé. Sa surface, couverte sans discontinuer de glace et de neige, n'est ponctuée que de glaciers et de massifs montagneux. Malgré une apparente rareté en ressources nutritives, ce monde est, curieusement, habité par deux espèces de grande taille. Le tauntaun, reptile à fourrure épaisse, trouve sa subsistance dans les lichens qui poussent dans les nombreuses cavités glacées de la planète. Malheureusement pour lui, ces grottes sont aussi l'habitat favori de son prédateur, le wampa. Cet animal féroce, doté d'énormes griffes et crocs, peut saisir sa proie à près de deux mètres. En raison de l'hostilité de son paysage et de sa faune, Hoth ne figure même pas sur la plupart des cartes, ce qui en fait un lieu tout indiqué pour une base Rebelle.

Découverte par Luke Skywalker, la lointaine Hoth offrait isolement et sécurité aux Rebelles en lutte. Après de longues recherches à travers la galaxie, ceux-ci s'installèrent enfin dans ses cavités et tunnels naturels. Ils s'approvisionnaient auprès de contrebandiers ou de pirates tels que Dash Rendar. Mais, peu après leur arrivée, les Rebelles commencèrent à subir les attaques incessantes des wampas. R2-D2, jamais à court d'inspiration, trouva la solution au problème en suggérant l'emploi d'un leurre acoustique. Ce dispositif, perturbant pour ces créatures, permit d'en capturer un grand nombre. Mais, malheureusement, une poignée de wampas continuait à écumer les hauts plateaux de Hoth. L'un d'eux attaqua Skywalker et son tauntaun. Peu après la guérison de Luke, les Rebelles furent localisés par un droïde-sonde Impérial. Dark Vador, informé de leur position, ordonna l'invasion immédiate de la planète.

Kashyyyk

Les visiteurs qui débarquent sur Kashyyyk sont fortement impressionnés par les gigantesques wroshyr, arbres au sommet desquels les Wookies établissent leur habitat. Leur étonnement laisse rapidement la place à une vive inquiétude, quand ils apprennent que les niveaux inférieurs de la canopée sont infestés de cruels prédateurs, le katarn, notamment. Encore plus bas dans la forêt, là où les rayons du soleil ne pénètrent pas, le voyageur malchanceux risque, en outre, de rencontrer de dangereuses créatures bioluminescentes, dotées de crocs acérés, et autres créatures tellement répugnantes que les Wookies hésitent même à en prononcer le nom.

Les Wookies, guerriers géants et velus, sont l'espèce la plus développée de la planète. Leur complexe système social se fonde sur le sens de l'honneur, le respect de la nature et la notion de "dette à vie", serment de loyauté et de protection éternelles qu'ils prêtent à quiconque leur a porté secours. Chewbacca jura ainsi fidélité à Yan Solo, le jeune pirate lui ayant permis de s'échapper de l'un des nombreux camps de détention des Trandosiens, trafiquants d'esclaves.

Bien que l'espèce reptilienne des Trandosiens occupe une autre planète du système de Kashyyyk, un litige persiste de longue date entre les deux peuples. A une époque récente, celui-ci s'est aggravé à cause des Trandosiens qui, avec le soutien de l'Empire, se mirent à attaquer les Wookies dans le but de les réduire en esclavage. Ces derniers, robustes et doués pour les travaux techniques, auraient, en effet, constitué une excellente main d'oeuvre, une fois leur esprit d'indépendance brisé par l'Empire. Mais Chewbacca, sauvé de l'esclavage, devait finalement revenir à Kashyyyk, y renverser le pouvoir Impérial et rendre sa liberté à son peuple.

Kessel

Le glitterstim, substance entraînant une puissante accoutumance et qui suscitait une demande croissante dans la galaxie, a fortement contribué au développement de Kessel, tendance qui ne semble pas près de s'infléchir. Cette petite planète rougeâtre, par ailleurs peu favorisée par la nature, est dépourvue d'atmosphère respirable. En outre, elle est couverte d'arides terres alcalines, parsemée de volcans en activité et infestée de dangereux prédateurs. Les profits qu'engendre le glitterstim justifient toutefois largement l'investissement représenté par les centrales à oxygène. Celui-ci, produit sans interruption, est inexorablement gaspillé, en raison de la mince atmosphère de la planète et de sa gravité limitée.

Officiellement, l'Empire règne sur Kessel et sur sa production d'épice. Mais contrebandiers et hors-la-loi y font de fréquents allers-retours pour ravitailler en glitterstim Tatooine et d'autres mondes éloignés. La présence de nombreux trous noirs, qui oblige à de fréquents détours, rend ce trafic difficile. Le capitaine Yan Solo parvint naguère, en décuplant la puissance de ses moteurs, à effectuer le trajet en moins de douze parsecs, exploit irréalisable à moins de s'approcher dangereusement de l'un de ces trous noirs.

Kessel fut également le site d'une prison de haute sécurité et d'un bagne où étaient détenus certains des plus dangereux criminels de la galaxie. Les prisonniers étaient contraints de travailler au profit de l'Empire dans les mines d'épices, à une grande profondeur et en subissant les sévices de leurs gardiens. Quand la Nouvelle République décida de prendre Coruscant, l'escadron Rogue libéra seize des plus terribles malfrats emprisonnés ici, dans le but de leur laisser répandre le chaos sur Coruscant et, ainsi, de perturber les vestiges d'autorité qu'y exerçait encore l'Empire.

Krant

Située au centre très dense du système de Both, Krant est une planète colonisée depuis peu. D'un climat tempéré, elle présente de vastes zones boisées, que surmontent des pics élevés. Les arbres y sont d'une extraordinaire essence multicolore, qui luit de mille feux au coucher des soleils et perdent leur énormes feuilles deux fois par an. Les prédateurs, rares et dispersés, disposent de vastes territoires écologiques où foisonnent insectes et herbivores. Le chant des oiseaux emplit le ciel nocturne de trilles mélodiques, offrant aux colons arrivés de fraîche date un environnement enchanteur, quoique plutôt bruyant. Les deux principales villes de Krant sont Peche et Theenes. Bien que leur activité soit essentiellement agricole, ces agglomérations disposent de quelques forces de sécurité. 

La proximité de Bothawui, planète des Bothans, a fait de Krant un lieu de ralliement stratégique pour les espions originaires de ce monde voisin, ce qui leur facilita les contacts au cours de la Guerre Civile Galactique. La Rébellion, tentant désespérément de rassembler des informations sur l'Empire, tira parti de cette situation à diverses reprises. Quoique techniquement située en secteur "neutre", Krant fit plusieurs fois l'objet d'expéditions de reconnaissance de la part de l'Empire, sans doute à la recherche de bases éventuelles. L'intérêt du Moff Yittreas pour la planète donnait tout lieu de croire que les Rebelles s'y trouvaient en sécurité de plus en plus précaire.

Naboo

Joyau étincelant de la Bordure Extérieure, Naboo est réputée dans toute la galaxie pour le climat de paix et de culture qui y règne. Ses villes magnifiques sont en harmonie avec les prairies et collines verdoyantes qui les entourent. Le climat y est agréable et les prédateurs les plus nocifs sont confinés, pour la plupart, dans une zone aquatique, située en son centre. En effet, le noyau de Naboo est creux et rempli de mers, contrairement à celui des autres planètes, qui se compose en général de lave en fusion. C'est dans ces eaux profondes que vivent les féroces aquamonstres sando et les tueurs des mer opee.

Naboo est peuplée d'humains, qui portent le même nom que leur planète, et d'une espèce autochtone civilisée, les Gungans. A l'inverse des pacifiques Naboo, ces derniers possèdent une armée et, parfois, sont divisés par des conflits inter-tribaux. Ce sont surtout les "Boss" Gungans qui assurent le maintien de la paix et poussent leur communauté à accorder la priorité à des activités plus nobles. Celles-ci consistent, par exemple, à perfectionner sans cesse les techniques liées aux bulles hydrostatiques destinées à soutenir leurs cités sous-marines. Il est arrivé, au cours de l'histoire commune des Naboo et des Gungans, que des tensions surgissent entre les deux peuples, sans en arriver forcément au conflit ouvert. Et, quoi qu'il en soit, ils ne se mélangeaient que rarement, jusqu'à une époque récente.

Puis, les paisibles Naboos furent victimes de la traîtrise de la Fédération du Commerce, qui lança une attaque surprise sur leur planète afin de s'emparer du pouvoir. Un grand nombre de leurs concitoyens périrent sous le régime autoritaire du Neimoidien qui occupait les fonctions de Vice-roi. Finalement, leur Reine passa une alliance avec les Gungans et les deux nations, unies dans une contre-attaque victorieuse, libérèrent leur planète et capturèrent le Vice-roi.

Reytha

Il existe des planètes honorées d'un rare privilège : être entièrement consacrées à la production et à l'exportation de denrées alimentaires. Parmi elles, Reytha occupe une place de choix. Grâce à ses microclimats uniques, on peut, en effet, y récolter en toute saison les produits de première nécessité. A l'apogée de son rendement agricole, sous la domination Impériale, des synthétiseurs spéciaux et des droïdes de transformation génétique y furent introduits dans le but d'accroître la production, ce qui valut à la planète son surnom de "mère nourricière de l'Empire".

La ville principale de Reytha, toujours dirigée par un gouverneur local, est Yeere, où se succédèrent d'importantes forteresses au cours de l'histoire. Le caractère presque exclusivement agricole de la planète dissuade contrebandiers et délinquants de s'y livrer à leurs activités, car ils la trouvent trop "ennuyeuse".

Sur Reytha, les températures demeurent fraîches, sous l'influence d'un gigantesque océan, le Montrosa, ponctué par un archipel du même nom. En raison de leur agréable climat, les îles Montrosa sont un centre d'attraction pour les circuits organisés par Mon Calamari et autres spécialistes des croisières intergalactiques. Mais elles sont trop petites et trop isolées pour faire l'objet d'un développement de vaste envergure.

Yavin 4

Yavin 4, quatrième lune de la géante gazeuse Yavin, a largement eu sa part de batailles et autres conflits intergalactiques. Des milliers d'années avant l'attaque de l'Etoile Noire par la Rébellion, Naga Shadow, seigneur des Sith, et sa garde personnelle composée de Massassi, avaient fait naufrage sur cette planète. Par la suite, les Massassi devaient tous perdre la vie lors de violents combats opposant Sith et Jedi.

De vastes forêts à la croissance tentaculaire et peuplées d'arbres gigantesques couvrent l'essentiel de cette planète humide. Des volcans dominent de rares chaînes de montagnes. Les créatures indigènes de Yavin 4 ont pour principal habitat ses jungles tropicales, grouillantes de vie. Les oiseaux-chuchotis volent haut au-dessus de la canopée, tandis que les runyips nichent dans les sous-bois. La forêt abrite aussi de curieuses salamandres dont la peau spongieuse durcit lorsqu'elles émergent de leur milieu aquatique, pour les protéger des éléments extérieurs, tandis que de terrifiants essaims de cafards-piranhas vrombissent dans les airs.

Malgré les dangers de l'existence sur Yavin 4, cette lune a joué un rôle précieux en servant de cachette aux forces de l'Alliance, échappées de Dantooine. Les Rebelles avaient établi leur résidence et leur quartier général dans ses énormes temples Massassi, et y abritaient aussi leur modeste et peu moderne flotte de chasseurs. Mais le Faucon Millennium finit par localiser leur base à l'aide un système de repérage spécial, installé sur le vaisseau lorsqu'il stationnait sur l'Etoile Noire. Les installations Rebelles furent sauvées par Luke Skywalker, qui détruisit l'Etoile Noire avant que les Impériaux ne fassent usage du super-laser de leur station de combat pour anéantir Yavin 4. La base fut toutefois vaincue, car Dark Vador revint à l'attaque avec des unités terrestres et des bombardements aériens. Jan Dodonna, général Rebelle, couvrit au péril de sa vie l'évacuation de ses compagnons, en plaçant une série de bombes à concussion qui détruisirent un escadron entier de bombardiers TIE.

Zaloriis

La planète de Zaloriis est dépourvue d'intérêt, hormis en tant que site de production des transports blindés tout-terrain Impériaux. Le général Veers y déployait tous ses efforts pour perfectionner et réactualiser la conception de ces engins, quand ses travaux furent interrompus par un soulèvement Rebelle.

La ville de Zaloriis est considérée comme la capitale de ce rocher sablonneux et stérile, mais cela ne suffit pas à faire de la cité une destination appréciée. Les vents d'altitude qui balayent la planète y rendent la vie quasiment impossible. Pourtant, des roc-lions et autres créatures plus petites nichent dans les rochers des monts Fantain. Des histoires circulent à propos de spectres errant la nuit dans les dunes, ou de voyageurs perdus corps et âme dans ces contrées désolées. Les autochtones, qui se tiennent à distance respectable des déserts, se regroupent en petits bastions, reliés entre eux par des routes fréquentées.

Les Impériaux, tirant parti des réticences des Zaloriens à pénétrer dans les zones non peuplées, y installèrent une base de recherche, loin des regards indiscrets. En fait, il arrivait souvent que des passants aperçoivent les véhicules testés en ces lieux, alimentant amplement, une fois de retour dans les tavernes locales, les légendes et rumeurs qui courraient sur les mystères du désert. L'un de ces racontars, dont le réseau de contre-espionnage Impérial fit longtemps des gorges chaudes, évoquait une rencontre avec une épouvantable créature. Le monstre, mesurant cinquante pieds de haut et soufflant bruyamment, était couvert d'une peau de reptile grise et portait des cornes géantes. Le centre de recherches rebaptisa aussitôt son prototype de walker, lui attribuant désormais le nom de "vache des dunes", comme le témoin de la scène l'avait appelé.

Avatar, plate-forme orbitale

Née d'une association entre les trafiquants d'esclaves trandosiens et l'Empire, la plate-forme orbitale Avatar fut créée pour faciliter le transport et la vente des Wookiees capturés sur Kashyyyk, planète voisine. Source de crainte et de désespoir pour ce peuple, Avatar fut souvent la dernière étape des familles condamnées à être séparées et emmenées en esclavage au fin fond de la galaxie. 

Construite sans égard pour les joyaux naturels de Kashyyyk, au-dessus de laquelle elle flottait, Avatar était d'une laideur fonctionnelle, comme la plupart des installations Impériales. La station était équipée de systèmes de défense rudimentaires, destinés à dissuader les Rebelles d'entraver ses activités esclavagistes.