Portail WG » Wiki » Stratégie temps réel » DOTA

   
 

Leçon 1 : La carte

A Dota, on ne peut jouer que sur une seule map. On pourrait penser que c'est lassant à la longue, mais elle est conçue pour être particulièrement riche, et après des mois de pratique on peut toujours parfaire sa connaissance de celle-ci. Mais rassurez-vous, les choses les plus importantes à savoir sont assez simples à comprendre.

Voici le théatre de la gloire et du trépas des héros de DotA

La guerre des creeps

Dota c'est deux factions qui s'affrontent : les Sentinelles et les Scourges. La base sentinelle est en bas à gauche, la base scourge en haut à droite. Le but est de détruire le bâtiment principal de son adversaire, l'arbre de vie chez les sentinelles, et le trône de glace chez les scourge. Chaque camp dipose de quatre tavernes, situés dans les coins de la carte, où l'on pourra choisir son héros. Dans le mode de jeu le plus populaire, on pourra choisir son héros parmis ceux disponibles dans les quatre tavernes Sentinelles, et les quatre tavernes Scourge.

Les deux bases sont reliées par trois routes, aussi appelées lignes, ou lines ou lane. Sur chacune de ces lignes, des vagues de creeps sont générés à la chaîne par les deux camps. Le nombre créé augmentera au fur et à mesure de la partie. Les lanes paraissent identiques à première vue, mais le chemin qui à parcourir, les endroits ou on peut se planquer, et les lieux à proximité diffèrent. Chacune de ces lignes est défendue par trois tours. Les tours font des dégâts comme un héros de niveau 11-13, ont une portée supérieure aux héros, et peuvent voir l'invisible. Il ne faut pas s'en approcher tant qu'il n'y a pas des creeps pour se prendre les dégâts, et un héros qui se fait prendre pour cible doit immédiatement se mettre hors de portée. Lorsqu'une tour est détruite, elle rapporte environ 450 d'or au héros qui a donné le coup final et 200 or aux autres joueurs de l'équipe.



Les deux causes les plus fréquentes de morts chez les débutants est d'être suffisament affaibli par la tour ou par les creeps pour être tués par le héros en face. Pour éviter cela, gardez toujours un oeil sur vos points de vie en appuyant sur alt. Dès qu'ils commencent à descendre, c'est le moment de reculer

Home sweet home

Bâtiments de DOTA

Les creeps réapparaissent entre la troisième tour et les barracks. Si cette tour et les barracks sont rasées, les creeps continueront à être produits normalement, mais les creeps de l'adversaire qui réapparaîtront deviendront des supercreep, c'est à dire qu'ils seront plus puissants et rapporteront moins d'or. C'est ce qui s'appelle "détruire" une ligne. Si les trois lignes sont détruites, les creeps devient des méga-creeps et peuvent presque détruire une base à eux tout seuls. Visuellement, les creeps augmentent de taille lorsqu'ils passent au niveau supérieur. En général, quand une ligne est détruite, si l'équipe en face n'égalise pas, c'est le début de la fin, et si une équipe arrive aux mégacreep, la seule chance est d'essayer de détruire directement le bâtiment principal adverse.

Boutiques du jeu DOTA

Au fond de la base, on trouve la fontaine. C'est là que les héros réapparaissent après avoir été tués. La fontaine soigne et redonne le mana, et carbonise tous les hostiles qui osent s'en s'approcher.

A coté de la fontaine on trouve les magasins de base :

  • Le magasin le plus proche de la fontaine vend certains items de base, dont les bottes de vitesse, l'anneau de régénération, le sobi mask.
  • L'autre magasin vend tout ce qui est consommable (les potions de soin, de mana, ...) comme les tangos et les scrolls of town portal.
  • Chez le nain on trouve les armures et les armes de base
  • La fille quant à elle vend des items améliorant les statistiques
    ploup

    En plus de ces magasins de base, il existe cinq magasins "avancés". Ces cinq marchands alignés en face des magasins, et alignés en fonction de la puissance des items qu'ils proposent, vendent des recettes pour combiner les items de base entre eux. Pour faire fonctionner une recette, il faut avoir tous les "ingrédients" de celle-çi dans son inventaire, puis acheter la recette. L'objet sera créé instantanément. Parfois, il n'y a pas besoin d'acheter la recette, il suffit d'avoir la bonne combinaison d'objets dans son inventaire pour que le nouvel objet soit créé automatiquement.

Les objets provenant de recettes sont de loin les plus rentables. Quand on achète un item de base, c'est en ayant à l'esprit vers quel item combiné on souhaite le convertir par la suite. Evidement, la recette s'achète en dernier.

Les autres bâtiments ont un rôle purement esthétique. Entre scourge et sentinelle, l'aspect des bâtiments peut varier, mais les stats sont toujours les mêmes.

Les joies de la baignade

A coté des lanes qu'on peut considérer comme des autoroutes, il y a de nombreux petits chemins qui les relient entre elles et aux autres lieux. L'un de ces passages est la rivière, qui coupe la carte en deux. Il faut faire attention quand on se déplace seul dans la rivière, car on risque de tomber sur un ou plusieurs héros adverses qu'on ne sera pas en mesure de vaincre. Malgrè cela c'est un moyen très rapide de passer d'une ligne à une autre. Dans la rivière, on ne trouve pas de poissons, mais des runes. Les runes sont des bonus qui disparaissent quand on les ramasse. Il n'y a qu'une rune à la fois, voir la carte çi-dessous). Toutes les deux minutes, si la rune a été ramassée, une autre réapparaît aléatoirement sur l'un des deux emplacements.

L'emplacement de gauche se situe à coté des trois arbres morts, celui de droite entre les deux monticules.


Les différents types de runes sont les suivants :

Rune de Vitesse (haste)
: donne au héros la vitesse maximum. Cela signifie qu'aucun équiment ou sort ne permet d'aller au dela de cette limite.


Rune de Régénération
: rend les pv et le mana progressivement, mais ça s'arrête dès qu'on subbit des dégats. C'est une excellente à avoir dans sa bouteille.

Rune d'Illusion
: génère un double du héros, infligeant très peu de dégats et pouvant en encaisser très peu, mais pouvant tout de même tromper l'ennemi

Rune de Double Dégats
: double les dégats de base du héros. Les héros sous l'effet de cette rune ont un gros nuage bleu au dessus de la tête, ce qui est relativement peu discret.

Rune d'invisibilité : rend le héro invisible jusqu'à ce qu'il attaque ou utilise un sort.

Grosso modo, la rune de vitesse dure dans les 20-25 secondes, la rune de double dégât et d'invisibilité dans les 50 secondes, et la rune d'illusion dans les deux minutes, même si l'image est souvent morte avant.

Quand on passe devant une rune, on le signale à l'équipe. Si personne n'en a besoin on la prend, au moins pour éviter que l'adversaire la prenne. Il faudra bien regarder en dessus des statistiques de son personnages, dans la ligne qui récapitule les effets. Lorsque l'effet de la rune est sur le point de s'arrêter, son icone clignote.


Luna avec double dégats


La vie en plein air

De chaque coté de la carte, on trouve une zone boisée que l'on appelle la forêt, ou la jungle, et dans laquelle on peut trouver des emplacements de creep neutres. Il y a un emplacement ou les creeps générés sont plus faciles à tuer, les autres emplacement sont de difficulté à peu près équivalente. Les creeps neutres réapparaissent toutes les minutes, s'il n'y a ni unité en vie, ni cadavre dans la zone et que personne n'a de ligne de vue sur le spot. Il est possible d'abuser de ces règles pour multiplier les spots de creep à un endroit, voir la section avancée.

Concernant les autres magasins, il y en a deux de chaque coté que l'on peut considérer comme plus ou moins "secrets". Le plus important est le mort-vivant, qui donne accès aux objets de base les plus puissants, indispensables pour les recettes de haut niveau. Il y a aussi le shop goblin où l'on peut trouver une sélection d'items disponibles ailleurs. Accessoirement on peut utiliser ce lieu comme une planque.

La carte étant assez grande, il est conseillé de toujours garder un oeil sur la minimap. On pourra notamment y voir le déplacement des héros, et les "pings", c'est à dire ces avertissements visuels générés par les joueurs (avec alt g ou alt clic gauche).

Attention car un ping peut signifier des choses différentes, signaler un danger, demander de venir à un endroit, porter l'attention sur quelque chose, il faut donc essayer de le comprendre en fonction du contexte, et demander en cas de doute.

Récapitulatif


On voit assez bien sur cette carte l'assymétrie des lignes, avec des points de rencontres entre les lignes qui ne se situent absolument pas à égale distance des tours.