Portail WG » Wiki » Stratégie temps réel » Dawn of war 2

   
 
DOW2

Dawn of War 2

Présentation de DoW 2

Nouveau RTS exclusivement sur PC dans la série Dawn of war, ce nouvel opus intitulé tout simplement Dawn of War 2 a été officiellement annoncé par Relic le 3 avril 2008, et sorti le 20 février. Comme son prédécésseur, il s'agit d'un jeu de stratégie temps réel se déroulant dans l'univers de Warhammer 40 000.

Détail des factions

- Les Space Marines, soldats d'élite au service de l'imperium de l'humanité
- Les Orks, peaux-vertes avides de combats et poussant comme des champignons
- Les Eldars, fière race dotée de pouvoirs psy et d'une technologie avancée, mais luttant contre l'extinction
- Les Tyranides, horde de créatures liées à un même esprit, naissant déjà dotés d'armes organiques.

DOW2 screenshot

 

Gameplay

Plus qu'une véritable suite de Dawn of War, il s'inscrit dans la continuité de Company of heroes, qui était lui même une évolution de Dawn of War. Ces trois jeux sont d'ailleurs qualifiés d'action RTS par Relic, et possèdent de nombreux points communs dans le gameplay, à savoir un système économique simplifié, mettant l'accent sur le map control, et la présence de combats très tôt dans la partie, et très fréquents par la suite.

Dawn of War 2 hérite directement de Company of Heroes plus aspects essentiels du gameplay, à savoir l'absence de construction de batiments en dehors des générateurs et des batiments de défense, la notion d'armes de suppression, l'utilisation des couverts et la mise en garnison dans les batiments. L'échelle des combats semble aussi beaucoup s'en approcher, les escouades étant assez peu nombreuses, et ne pouvant être renforcés qu'à proximité du QG, au contraire du premier opus. Enfin, la présence d'un bouton de fuite change radicalement la façon de jouer par rapport à Dawn of War, il est tout à fait possible d'éviter sans subir de pertes la majorité des combats, même si cela se fera évidement au prix d'un map control moins important.

Néanmoins, Dawn of War 2 n'est pas qu'une simple adaptation de company of Heroes dans l'univers de Warhammer 40.000, et dispose de ses propres innovations. L'aspect le plus marquant est l'inclusion d'éléments résolument RPG, faisant penser par certain aspects à Warcraft 3. En effet, pour chaque faction, le joueur doit décider avant de lancer la partie quel héros il souhaite voir à la tête de son armée. Etant donné qu'il n'est pas possible de choisir les autres héros par la suite, et que des pouvoirs spécifiques lui sont associés, on peut presque considérer qu'il s'agit d'un système de sous-faction. Le héros pourra en outre être équipé, moyennant ressources, d'une assez grande variété d'armes, d'armures et de divers équipements débloquant souvent de nouvelles capacités, bien que chaque héros soit limité à trois améliorations. Par ailleurs, les héros, les escouades et les véhicules gagnent de l'expérience et donc des niveaux au fur et à mesure des combats. Ils n'ont pas forcément besoin de faire eux-même des morts, il leur suffit d'être à portée d'experience lorsque des unités ou des batiments sont détruits.

D'un point de vue technique, le jeu n'a pour le moment à pâlir face à aucun autre RTS. Les effets visuels, notament les explosions, ont été très travaillées. Les décors sont très fins, et entièrement destructibles. Malheureusement, ce souci du détail s'est fait au prix de la variété car seulement trois carte de 1v1 et quatre cartes de 3v3 sont disponibles à la sortie du jeu. Par ailleurs, la qualité des animations et des "finish action" est une nouvelle fois au rendez-vous, même si ces dernières sont plus rares que dans le premier opus. Les couleurs des armées seront toujours personnalisables grâce à l'army painter, hérité du premier DoW.


Campagne

La campagne de Dawn of war 2, si elle ne permet de ne jouer que les spaces marines, semble avoir été l'une des priorités de Relic. L'équilibrage y est spécifique, et l'aspect RPG est beaucoup plus poussé. En effet, chaque escouade pouvant gagner de nouvelles capacités en montant de niveau, en fonction de la façon dont le joueur réparti les points d'expérience dans les différentes caractéristiques.

Par ailleurs, les missions permettent de débloquer des équipements, ou WarGears, pouvant aussi bien être donnés à son commandant qu'à ses escouades. Les WarGears spéciaux peuvent être débloqués par les joueurs ayant précommandé le jeu.


La campagne comporte un grand nombre de mission, et peut être jouée en coopératif.

Multijoueur

Le jeu est passé par une phase de béta test d'un peu plus d'un mois, au cours de laquelle deux patchs d'équilibrage ont étés sortis, et qui aura permis de préparer la sortie du jeu. Malheureusement, le jeu comporte encore à sa sortie de nombreux bugs plus ou moins fréquents.

Le multijoueur est supporté par Games for Windows Live. L'automatch est géré par le système de classement TrueSkill, même si de nombreux joueurs constatent les difficulté du système à trouver des joueurs de même niveau que soi.